PHOTO_INCIDENCE.JPGDe nombreuses manifestations se déroulent à Arles pour les journées des droits des femmes, du 6 au 15 mars 2011.

Lancement des journées dimanche 6 mars au théâtre de la Calade à 14h30.

Autour du 8 mars, Claire Antognazza, ajointe au maire d’Arles, déléguée aux droits des femmes, coordonne avec les associations partenaires un programme de réflexion et de rencontres avec des femmes engagées comme Maya Surduts, une des porte-paroles du Collectif national pour les droits des femmes (CNDF) et la réalisatrice tunisienne Fatma Cherif.
Women_Are_Heroes__2_.jpgLes artistes participent également à ces journées qui se déroulent du 6 au 15 mars. (Programme à consulter l’agenda Plus de 40 ans après la naissance du mouvement féministe les femmes ont de nombreuses raisons de continuer la lutte pour être reconnues, s’affirmer, pouvoir développer leurs compétences dans tous les domaines et obtenir le paiement juste du travail accompli.

« Cette inégalité homme/femme se reproduisant année après année, force est de constater qu’un consensus existe, autant partagé par les hommes que par les femmes. C’est donc dire le travail qu’il reste à mener pour que l’autonomie des femmes qui s’appuie nécessairement sur l’autonomie financière soit une réalité dans les années à venir en France et au-delà. » ajoute Claire Antognazza.

Attention, les projections des 10 et 15 mars auront lieu le 10 au cinéma Le Femina pour « Women are heroes », le 15 au théâtre de la Calade pour « Sweet home ».