chèque Corrida France pour hôpital Joseph Imbert

Laurent Deloye, président du collectif Corrida France, Juan Bautista, matador et parrain de l’opération, les docteurs Aissa et Benmoulaï, le directeur de l’hôpital Laurent Donadille et Hervé Schiavetti, président du conseil de surveillance de l’hôpital et maire d’Arles. photo Thierry Sribny, ville d’Arles.

7100 euros : c’est la somme que le collectif Corrida France a officiellement remise au service de pédiatrie de l’hôpital Joseph-Imbert d’Arles, ce 24 janvier 2014.

Ce don a permis de cofinancer l’installation des consultations en pédiatrie au rez-de-chaussée de l’hôpital, avec des salles d’examen  et une petite salle d’attente spécialement dédiées. L’accès est ainsi plus facile et plus sûr pour les familles.  Les consultations en pédiatrie sont réalisées par deux pédiatres, les docteurs Aïssa et Benmoulaï, et reçoivent environ 2000 enfants par an. C’est un vrai service rendu à la population arlésienne, puisqu’il n’existe plus à Arles que deux pédiatres en ville.

SONY DSC« En tant qu’Arlésien, je suis très heureux que l’argent récolté puisse bénéficier à l’hôpital de ma ville » a simplement déclaré Juan Bautista. Le matador est en effet à l’origine de cette manifestation de générosité qui existe depuis quatre ans. Tous les ans, il sollicite ses amis matadors pour qu’ils offrent des objets leur appartenant. Cette année, José Padilla a cédé une muleta, José Tomas une cape et Juan Bautista plusieurs pièces de l’habit de lumière. Les billets de tombola ont été mis en vente dès le mois de septembre au prix de 5 euros et le tirage a eu lieu le 19 décembre à l’hôpital. Le collectif Corrida France mène cette opération « non pas que nous ayons besoin de nous justifier » a tenu à préciser son président, Laurent Deloye « mais parce que la générosité fait partie des valeurs portées par le monde de la tauromachie ».  L’année dernière, la somme récoltée par la tombola avait permis d’offrir dix tablettes numériques à l’unité d’enseignement interne de l’hôpital de Montpellier. « En 2014, nous ne savons pas encore quelle initiative nous allons aider, mais ce sera toujours pour améliorer la santé et le bien-être des enfants » a conclu Juan Bautista.