Vernissage exposition René Dauby
Né à Arlon en Belgique, René Dauby avait découvert Arles et y était resté, séduit par la lumière. D’autres peintres avant lui avaient subi le même attrait. Lui y a découvert aussi la tauromachie qui inspira son oeuvre. L’association des amis de René Dauby ouvraient hier, le 11 septembre à la chapelle sainte-Anne, les portes d’une grande exposition consacrée à cet Arlésien de coeur. Une centaine d’oeuvres racontent le cheminement de cet artiste, qui a évolué de l’hyperréalisme à l’abstraction. On retrouvera aussi sur les cimaises de la chapelle Sainte-Anne les dessins préparatoires pour la fresque qu’il réalisa à même le sable des arènes pour la corrida goyesque de 1990. Il fut le premier artiste à créer ainsi un décor unique et éphémère pour cet événement.
Vernissage exposition René Dauby L’exposition, conçue par Helena Staub, est présentée jusqu’au 12 octobre. Entrée libre de 11h à 18h.

photos O. Quérette/ektadoc/ville d'Arles