offprint

Sous les voûtes de cet ancien garage, Offprint expose 500 livres de 150 éditeurs. photo Victor Picon/Luma.

Dans cette tranquille rue du Cloître, c’est une curieuse structure en bois qui attire l’oeil, sous un porche voûté. Une forme ronde, enveloppante, qui permet littéralement de s’entourer de livres. Cette oeuvre d’un collectif d’artistes cubains, Los Carpinteros, est l’aimant qui attire au coeur de cette librairie un peu particulière, éphémère, qui a ouvert fin juin et devrait fermer à l’automne. Ou pas…

Offprint, c’est son nom, ne présente que des livres consacrés à la photo et à l’art contemporain, beaux objets aussi surprenants parfois que les oeuvres qu’ils racontent. On entre, on regarde et on s’asseoit devant une table qui évoque davantage la bibliothèque que l’étal. C’est voulu, car « on peut y lire sans acheter, y lire et acheter, ou acheter et… revenir » sourit Yannick Bouillis, le maître des lieux.

Cet ancien journaliste a créé Offprint en 2010. C’était alors un salon d’éditeurs d’art, à Paris, puis à Londres. « Les librairies d’art disparaissaient peu à peu, il n’y avait plus de moyen d’entrer en contact avec le lecteur. » Le salon fut du coup immédiatement un succès. Est venue alors l’idée de créer une librairie d’art mobile, qui pourrait passer d’un continent à un autre. Offprint a déjà existé à Milan, elle pourrait voyager jusqu’à Séoul, mais c’est à Arles qu’elle a trouvé un point d’ancrage. La fondation LUMA a intégré Offprint à son projet et il est maintenant acquis qu’une librairie permanente consacrée à l’édition d’art sera ouverte ici.  Jolie base pour un projet d’une autre envergure, la création, l’an prochain, d’un salon du livre d’art, à l’automne ou au printemps. Une saison qui ne sera pas choisie au hasard, selon Yannick Bouillis :  « si nous l’organisons en-dehors de l’été, c’est bien pour signaler au monde de l’art que le centre du livre d’art en Europe est désormais à Arles. »

Garage du Cloître, 14, rue du Cloître. Ouvert tous les jours jusqu’à fin août, 6 jours sur 7 en septembre, de 11h à 20h.