Visite du chantier de la Verrerie à Trinquetaille à Arles. Photo Olivier Quérette/ektadoc/ville d’Arles.

Le chantier de fouille de la Verrerie a repris lundi 4 septembre et se poursuivra jusqu’au 20 octobre.

les archéologues du Musée départemental Arles antique travaillent depuis plusieurs années sur les vestiges de cette maison, datant du 1er siècle avant J.-C et dite de la Harpiste, en raison d’une des mosaïques retrouvées sur l’un de ses murs.

Les principaux objectifs de cette ultime campagne seront d’explorer le puits mis au jour au sein de l’impluvium (bassin situé dans l’atrium de la maison) et de fouiller sous les sols de la maison pour dater précisément sa construction et étayer l’hypothèse d’un monument public préexistant. Les archéologues du Musée départemental Arles antique effectueront aussi des  « carottages » (extraction d’échantillon de terrains) en vue d’analyses géomorphologiques à venir. Ils  s’attacheront, enfin, à compléter le plan de la maison plus récente dite d’Aiôn (fin IIe s. ap. J.-C.), édifiée à l’emplacement même de la première batisse.

Des visites guidées du site sont proposées par Alain Genot, archéologue au musée départemental Arles antique, tous les mercredis à 14h, du 6 septembre au 18 octobre. Rendez-vous sur place.

Détails dans l’agenda.