Le 27 janvier 2018, le Rhône connaissait une crue due notamment à de fortes pluies et venait caresser le quai au pied des digues confortées par le Symadrem. Photo R. Boutillier/ville d’Arles.

Le 26 janvier dernier, alors que le Rhône connaissait une crue nécessitant le déclenchement d’une alerte de niveau 1, au Symadrem, principal acteur de la prévention du risque inondation, l’heure était au bilan des actions menées en 2017 et des projets pour 2018. Ainsi, Jean-Luc Masson, président du Syndicat mixte interrégional d’aménagement des digues du delta du Rhône et de la mer, a annoncé que les appels d’offre pour les travaux de réalisation de la digue Tarascon-Arles seraient lancés dans le courant du mois prochain, et que les travaux pourraient donc commencer à la fin de l’année 2018.

Ce grand chantier, d’un coût estimé à 70 millions d’euros, durerait trois ans environ. Cette réalisation permettra d’assurer une protection totale pour une crue centenale et une protection sans brèche pour la crue millénale.

En 2018 toujours, le Symadrem entamera la dernière phase des travaux de la digue Beaucaire-Fourques, qui seront complètement achevés à la fin de l’année.