Jean-Baptiste Gonzalez a ouvert son point accueil – touristes/épicerie à Albaron dans le centre du village. Photo Olivier Quérette / ektadoc  – Ville d’Arles

Depuis le samedi 2 juin, les habitants d’Albaron n’ont plus besoin de prendre leur voiture pour aller acheter du pain. Au coeur du hameau arlésien, la nouvelle boutique « Camargue Relais » vend désormais des baguettes toute l’année et 7 jours sur 7 dans les murs d’une ancienne boulangerie que les moins de 20 ans n’ont pas pu connaître. Un hasard ? Pas tout à fait. Le commerce appartenait à la belle-famille de Jean-Baptiste Gonzalez, qui a décidé de le relancer en proposant aussi des boissons fraîches, des glaces bios, des cartes postales, des articles souvenirs et un mini-rayon épicerie. Avec le « local » comme étendard: le miel vient de Saliers, le jus de pommes de la route de Salin, le vin de Bouchaud et l’huile d’olive de Mas-Thibert. Mais ce qui fait l’originalité de cette petite échoppe où est placardée une grande carte de la Camargue, c’est qu’elle abrite un point d’ informations pour orienter et conseiller (gratuitement) les touristes. « J’ai toujours aimé discuter avec les vacanciers, leur faire découvrir ma région », sourit Jean-Baptiste Gonzalez, 48 ans, qui a longtemps travaillé dans des brasseries arlésiennes. Amoureux d’une Camargue qu’il arpente inlassablement à vélo, il confie aux touristes de passage ses bons plans, en plus des prospectus que les manades du coin ont déjà déposés. « J’aimerais retenir un peu les gens ici, qu’ils prennent le temps de découvrir Albaron et ses alentours, mais je leur recommanderai aussi Arles – ma ville – la Tour Luma, les arènes etc. » précise Jean-Baptiste Gonzalez, en guettant la livraison… du stock de produits anti-moustiques. « Camargue Relais » constitue donc une nouvelle oasis, autant pour les enfants de l’école d’Albaron que pour les centaines de touristes qui rempliront bientôt le camping et les deux hôtels voisins. Des établissements qui voient d’un bon oeil l’arrivée de ce nouveau commerce pour dynamiser le hameau. « A terme, j’aimerais relancer une fête annuelle dans le village, et pourquoi pas mettre en place un petit marché hebdomadaire » se projette Jean-Baptiste Gonzalez. Pas pressé, mais enthousiaste.

 

-« Camargue Relais », ouvert tous les jours de 10h à 19h

 

Toutes les photos de la boutique sont à voir sur phototeque.arles.fr