Les membres de la famille d’Etienne Girard dévoilent la plaque en son honneur, accompagnés du maire d’Arles et du sous-préfet d’Arles, Michel Chpilevsky. photo R. Boutillier/ville d’Arles.

En marge des cérémonies commémorant e 74ème anniversaire de la libération d’Arles, le 22 août, le maire d’Arles a dévoilé une plaque à la mémoire d’Etienne Girard, en présence de la famille de ce grand Résistant et des représentants des associations d’anciens combattants.

Décédé le 15 mars dernier à l’âge de 93 ans, Etienne Girard était une figure bien connue des Arlésiens, et notamment des plus jeunes. En effet, lui qui s’était engagé dans le maquis de Lorris à 17 ans, consacrait l’essentiel de son temps à témoigner de son expérience. Il aimait rencontrer les écoliers, les collégiens, rappeler l’importance de l’engagement, des valeurs pour lesquelles il vaut de se sacrifier… Sans jamais se départir d’une bonhomie naturelle qui le rendait très sympathique. Son nom est désormais inscrit à jamais dans la Cour des Podestats.

Devant la maison du Dr Imbert, ruePortagnel. photo R. Boutillier/ville d’Arles.

La cérémonie a permis également d’honorer la mémoire de tous ceux qui se sont battus, parfois au prix de leur vie, pour libérer la Ville, devant la stèle à la mémoire des combattants de la Libération d’Arles (place Lamartine), puis devant la maison du docteur Joseph Imbert, rue Portagnel et enfin devant la stèle Imbert-Gautier, dans le hall de l’Hôtel de Ville. Des hommages ont été également rendus devant les monuments aux morts du boulevard Emile-Combes et du boulevard des Lices.

Retrouvez les photos de l’ensemble de la cérémonie sur la photothèque en ligne.