Le Pôle d’équilibre territorial et rural du Pays d’Arles lance une opération d’achat groupé d’énergies. L’objectif : faire payer moins cher gaz, électricité ou fioul.

C’est une pratique qui commence à séduire de plus en plus de consommateurs, en France mais aussi en Europe. L’achat groupé d’énergie consiste à réunir un nombre conséquent de consommateurs sur un territoire pour négocier avec les fournisseurs d’énergie des tarifs plus avantageux. Le Pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Pays d’Arles organise une opération d’achat groupé d’électricité, de gaz et de fioul pour tous les habitants des 29 communes de son territoire. Le PETR a délégué l’entreprise Wikipower, qui a déjà mené plus de 150 opérations de ce type pour des collectivités en France et en Belgique, pour mettre en concurrence les fournisseurs et trouver l’offre la plus intéressante. Selon les expériences déjà menées par Wikipower, 85% de la population trouverait un intérêt financier à souscrire à un achat groupé. Toujours selon Wikipower, les économies réalisées peuvent être de 150 à 200 euros par an et par foyer.

Qui est concerné ?

Tous les particuliers et les très petites entreprises (et commerces) peuvent s’inscrire jusqu’au 31 octobre. C’est gratuit et sans engagement. On peut s’inscrire pour l’une des énergies seulement ou deux (gaz et électricité ou fioul et électricité).

S’inscrire sur www.pays-arles-energie.fr ou tél. 04 65 08 00 54.

Comment ça marche ?

A partir du 6 novembre, les ménagres inscrits recevront l’offre négociée, accompagnée d’un calcul du montant des économies qu’ils pourraient réaliser en souscrivant à cette offre. Ils peuvent alors accepter l’offre ou pas. Wikipower s’engage à accompagner chaque souscripteur dans le changement de fournisseur d’électricité.

Quelle est la durée de l’offre négociée ?

Les offres sont généralement d’une durée de 1 à 3 ans. « A l’échéance de ce contrat, le fournisseur propose généralement un contrat avec des tarifs standards » explique-t-on chez Wikipower, qui affirme rester attentif aux tarifs pratiqués lors des renouvellement de contrat afin « de s’assurer qu’ils restent parmi les plus attractifs du marché. »