Dès ce week-end, le stationnement est gratuit du samedi après-midi au lundi matin ! 
Du 1er octobre au 30 avril, le stationnement sera gratuit à partir de 15 heures après le nettoyage du marché et ce jusqu’au lundi matin.
Cette gratuité concerne l’ensemble des zones* de stationnement sur la voie publique, à savoir 2881 places.
Le Conseil municipal a voté, lors de la séance du 26 septembre dernier, la mise en place de la gratuité du stationnement sur la voie publique le samedi après-midi, du 1er octobre au 30 avril.
Cette nouvelle mesure s’ajoute à la gratuité du dimanche et des jours fériés, durant cette même période.
* zone jaune : 665 places
   zone verte : 1533 places
   zone rouge : 462 places
   zone blanche : 221 places
 

3 questions à Patrick Chauvin, premier adjoint au maire d’Arles

Qu’est ce qui change pour le stationnement en cette rentrée 2018 ?
Notre volonté a toujours été de pacifier le centre ancien et de permettre aux Arlésiens de s’abonner pour un prix modique, l’un des moins chers de France. C’est un succès : nous comptabilisons aujourd’hui plus de 4000 abonnés. C’est pourquoi nous devons poursuivre la création de places de stationnement réglementé, ce qui est en cours dans plusieurs rues. Autre nouveauté : nous avons décidé de la gratuité du stationnement sur la voie publique le samedi après-midi, en dehors de la haute saison : c’est-à-dire du 1er octobre au 30 avril. Le stationnement sera gratuit à partir de 15 heures après le nettoyage du marché du samedi et jusqu’au lundi matin. Cette mesure a été présentée au Conseil municipal du 26 septembre pour entrer en vigueur le 1er octobre. Il s’agit de favoriser le commerce de centre ville pendant les mois de moindre fréquentation.

Où en sommes-nous de la création de parkings ?
Les travaux du parking dit P2, avenue du président Allende près du palais des Congrès, commencent en novembre pour poser un revêtement et installer des lampadaires. Le parking sera opérationnel dans les premières semaines de 2019 et proposera 220 places gratuites à moins d’un quart d’heure à pied du centre ville. Nous étudions la création d’un autre parking de ce type à Trinquetaille. Courant 2019 commenceront aussi les travaux du futur parking à l’emplacement de l’ancienne caserne des pompiers rue Lucien Guintoli. A terme cet équipement proposera 600 places dont des places réservées aux abonnés. Une première tranche de 200 places sera ouverte début 2020. Nous travaillons aussi à un autre parking sur la zone des Mimimes où sera créé un multiplexe cinéma.

Êtes-vous satisfait de la circulation dans le centre ancien ?
Oui, je considère que c’est une réussite. L’installation des bornes a permis de réduire de 80% la circulation de transit dans le centre ancien, avec pour conséquence une meilleure qualité de vie pour les habitants, pour la sécurité et aussi pour l’attractivité des commerces. Dans les mois qui viennent nous installerons un système de lecture des plaques minéralogiques qui simplifiera l’usage des bornes.