Première représentation le 3 novembre à 20h30, salle Pablo Neruda. Photo Florent Gardin / Ville d’Arles

Après avoir fait vibrer la cour de l’archevêché cet été, le festival Flamenco en Arles se met au chaud pour sa version automnale, qui démarre demain samedi 3 novembre et s’étirera jusqu’au 9 décembre, entre la salle Pablo Neruda et la Maison des associations. Dans la lignée d’une première édition couronnée de succès (guichets fermés pour les deux concerts), l’événement rendra à nouveau hommage aux gitans originaires d’Algérie. Leur flamenco pur puisé à Almeria, leur ville d’origine, s’est perpétué à Oran puis entre Marseille et Port-de-Bouc, où l’essentiel de la communauté est aujourd’hui installé. « Ce festival est une façon de rendre hommage à ces artistes dont la tradition musicale, qui s’est transmise uniquement de façon orale, risque de disparaître » explique José Manrubia, président de l’association Flamenco en Arles. Au programme, des stages de chant, un récital flamenco, des lectures et deux concerts avec notamment Paco Santiago et José Boleco, chanteur et guitariste les plus talentueux de la communauté.

Le programme

  • 3 novembre à 20h30 – Récital Flamenco, voix et guitare, salle Pablo Neruda (66 rue du 4 septembre)
  • 10 novembre à 20h30 – Lectures au rythme des guitares flamenca, salle Pablo Neruda
  • 16 – 17 novembre / 8 – 9 décembre – Stages de chant
  • 24 novembre à 20h30 – Concert « Gitans et Flamencos d’Algérie » Acte 1, auditorium de la Maison des associations
  • 1er décembre à 20h30 – Concert « Gitans et Flamencos d’Algérie » Acte 2, au ditorium de la Maison des association

Prix : 5 à 15€. Informations et réservations flamencoenarles@gmail.com , sur la page Facebook Flamenco en Arles et auprès de l’Office du tourisme d’Arles 04 90 18 41 20