Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Arles Info

L'actu en images

Olé Alvaro !
  • Vainqueur la veille au soir de Monaco, le défenseur de l'Olympique de Marseille Alvaro Gonzalez était en contre-piste dimanche après-midi pour assister à la dernière corrida de la Feria du Riz 2021. Le matador espagnol Emilio de Justo lui a dédié un toro. Puis c'est le défenseur de l'OM qui a offert un maillot au maire Patrick de Carolis d'Arles, entouré ici de son adjointe Mandy Graillon, de la Reine d'Arles Camille Hoteman et de ses Demoiselles d'Honneur, et de l'Ambassadrice du Riz Jade Boyer. Il n'est pas le seul joueur de foot à avoir été aperçu aux arènes dimanche puisque le gardien de but du PSG Sergio Rico était également présent. Étonnamment, celui-ci a rencontré beaucoup moins de succès. Photo R.Boutillier / Ville d'Arles
  • Trois toreros, trois triomphes. La Feria du Riz 2021 a fini en apothéose dimanche 12 septembre avec une grande corrida de Jandilla, qui a permis à Antonio Ferrera (photo), Miguel Angel Perera et Emilio de Justo de couper chacun deux oreilles. Comme la cerise sur le gâteau d'une édition exceptionnelle dans les arènes avec, du jeudi au dimanche soir, cinq spectacles riches en émotions. La qualité des toros, facteur X de chaque corrida, y est pour beaucoup. Mais en face, les maestros ont toujours été à la hauteur, du jeune apprenti arlésien Miguelin, à l'immense Alejandro Talavante, en passant par le numéro du toreo à cheval Diego Ventura, qui a coupé une queue dimanche matin. 2021 restera donc un très grand cru, si ce n'est le meilleur depuis que Jean-Baptiste Jalabert a pris la direction des arènes il y a cinq ans. Photo R.Boutillier / Ville d'Arles
  • Les Espagnols ont coutume de dire que les corridas les plus attendues sont toujours les plus décevantes. La Goyesque d’Arles les a fait mentir. Le duel de rêve promis s’est réalisé sur la piste rose imaginée par le peintre Diego Ramos. Trois ans après son dernier paseo, Talavante (3 oreilles) a dessiné des passes d’exception, tout en douceur et en classicisme. Et Roca Rey (3 oreilles) a rendu coup pour coup, refusant d’être réduit au rôle de faire-valoir. C’est au plus près des cornes qu’il a fait frissonner les 10 000 personnes venues assister à ce que toute la presse annonçait comme la corrida de l'année. Elle ne s’est pas trompée. Photo Philippe Praliaud / Ville d’Arles
  • Il l'a fait. Avec douceur, puis avec rage, Adam Samira s'est ouvert la grande porte des arènes d'Arles vendredi 10 septembre 2021. L' Arlésien restera le premier triomphateur de cette Feria du Riz, et se souviendra longtemps de son retour à l'hôtel, porté par la foule dans les rues puis acclamé sur une place du Forum qui chavirait de bonheur d'avoir enfin remis ses habits de fête. Deux heures plus tôt, Adam Samira avait coupé une oreille tout en aplomb à son premier novilllo, avant d'aller chercher la deuxième en mettant le bleu de chauffe pour contenir les assauts de son second adversaire. Aujourd'hui samedi 11 septembre, place au spectacle que toute la planète taurine attend : la corrida goyesque, et le grand retour d'un génie nommé Talavante. Photo Olivier Quérette-Ektadoc / Ville d'Arles

Olé Alvaro !

Vainqueur la veille au soir de Monaco, le défenseur de l'Olympique de Marseille Alvaro Gonzalez était en contre-piste dimanche après-midi pour assister à la dernière corrida de la Feria du Riz 2021. Le matador espagnol Emilio de Justo lui a dédié un toro. Puis c'est le défenseur de l'OM qui a offert un maillot au maire Patrick de Carolis d'Arles, entouré ici de son adjointe Mandy Graillon, de la Reine d'Arles Camille Hoteman et de ses Demoiselles d'Honneur, et de l'Ambassadrice du Riz Jade Boyer. Il n'est pas le seul joueur de foot à avoir été aperçu aux arènes dimanche puisque le gardien de but du PSG Sergio Rico était également présent. Étonnamment, celui-ci a rencontré beaucoup moins de succès. Photo R.Boutillier / Ville d'Arles

Voir le reportage

Le VBA en ordre de marche pour la saison 2021-2022

Terminer la saison dans les play-off (c’est-à-dire figurer parmi les trois premiers de la poule) et arriver en Pro B en 4 ans : c’est la feuille de route annoncée pour l’équipe Elite du Volley Ball Arlésien, présentée officiellement le 16 septembre. Le président du club, David Saluzzi, Thomas Draghici, le directeur sportif, et l’entraîneur, Angelo Teno ont été très clairs : les joueurs, comme le staff, ont à coeur de réussir une meilleure saison que celle qui vient de s’achever et donnent rendez-vous au public [...]

Lire la suite

La nouvelle gendarmerie, l’atout sécurité de Salin-de-Giraud

Un bâtiment principal de 240m² accessible aux personnes à mobilité réduite, sept logements pour les gendarmes de la brigade, un espace judiciaire [...]

Lire la suite

Quincy Aye : « Le beach volley est un vrai show »

Quincy Aye, membre de l’équipe de France et vice-champion de France en titre, participera au championnat de France de beach volley dans les [...]

Lire la suite

Eté indien(s) : un peu de douceur pour prolonger l’été

Vous reprendrez bien un peu de douceur pour prolonger l’été ? Des déjeuners au soleil, des parties de pétanque, des visites [...]

Lire la suite

Le chantier caché de l’église Sainte-Anne

Comment accéder au mur collatéral de l’église Sainte-Anne – située sur la place de la République – notamment pour y réaliser [...]

Lire la suite

52 869

personnes ont déjà reçu, au 8 septembre, deux doses de vaccin sur le territoire de la Communauté d'agglomération ACCM.

Vidéos

Arles Info n°250

651

doses de vaccin ont été administrées dans la Vacci'Navette stationnée sur le boulevard des Lices, pendant le festival les Suds, à Arles.