Vendredi 3 juillet à partir de 21h30. La population arlésienne se rassemble sur les trottoirs des Lices pour suivre la Pegoulado, le grand défilé des Arlésiennes et des Mireille en costume traditionnel accompagnées de leurs cavaliers et des musiciens des ensembles folkloriques. Le défilé est ouvert par les gardians et la reine d’Arles, Caroline Serre, qui mènent la procession jusqu’aux arènes où les centaines de participant(e)s se retrouvent à la nuit. Entrée gratuite. Samedi 4 juillet au théâtre antique à 21h30, le Ballet d’Europe présente « Mireille », chorégraphie contemporaine de Jean-Charles Gil, en sept tableaux autour des personnages de Mireille et Vincent. Entrée : 15 €, tarif réduit : 10 €. Dimanche 5 juillet, à partir de 9h, la Fête du costume. Le plus grand défilé de mode dédié à la femme provençale. Des centaines de jeunes femmes et jeunes filles rivalisent d’élégance dans des habits traditionnels, un feu d’artifice de couleurs et d’étoffes délicates. Rassemblement à 9 heures place de la République. Défilé vers le Théâtre antique à partir de 9h30 où se retrouvent tous les groupes. A 17h, spectacle en hommage à la reine, aux Arènes. Gratuit. Le soir, au Théâtre antique, à 21h30, le Art’Relate Ballet présente « Pour un empire », histoire dansée mise en scène par Jean-Philippe Valour. Entrée : 10 € Lundi 6 juillet La Cocarde d’or aux arènes à partir de 17h15. La plus prestigieuse course camarguaise se déroule traditionnellement à Arles en juillet avec un public constitué de l’aficioun de Provence et du Languedoc, venus applaudir les taureaux cocardiers et l’élite des raseteurs.