DSC_7178.JPG Ce premier week-end de juillet, la pegoulade, la Fête du costume, le ballet « Mireille », spectacles organisés par le Comité des fêtes d’Arles, ont ouvert le bal des festivités de l’été arlésien. Cette année, le monde de la tradition a célébré deux anniversaires : les 150 ans de la création de « Mireille », le poème lyrique de Frédéric Mistral et dans un autre registre, les 150 ans de la Bélugue, l’élevage de toros et chevaux de la famille Yonnet. C’est dans un théâtre antique rénové que le manadier Hubert Yonnet, président de la Confrérie des gardians, a été salué à divers titres. La Reine d’Arles, Caroline Serre, a reçu une bague symbolisant «  le mariage de la reine avec la ville d’Arles ». Après son discours en provençal, elle a salué le public, soit 1500 spectateurs venus assister, sous un soleil de plomb, au rendez-vous annuel de l’élégance arlésienne.