Samedi après-midi, Matias Tejela, qui remplaçait El Cid blessé a dominé la corrida de Jandilla en coupant quatre oreilles.

Une foule bigarrée de danseuses, calèches et cavaliers occupaient entièrement la piste des arènes hier à 17h pour l’ouverture de la corrida goyesque. Un moment de charme ponctué des accents de Carmen, l’opéra de Georges Bizet, interprété allègrement par l’orchestre des arènes Chicuelo II avec les choristes d’Arles , l’ensemble Voce et sa jeune soliste Blandine. Après les prouesses de cavaliers émérites qu’accompagnaient les danseuses de sévillanes ce fut au tour des « recortadores » d’impressionner le public de leurs multiples acrobaties autour du taureau.