greve papeteries etienne rassemblement

Les ouvriers en lutte pour leurs emplois aux Papeteries Etienne appelaient les travailleurs des autres entreprises d’Arles à leur manifester leur soutien le 22 septembre aux portes de l’usine. Plusieurs centaines d’Arlesiens ont répondu à cet appel, notamment le personnel communal, les enseignants, les postiers. Le maire, Hervé Schiavetti, était aussi là ainsi que de nombreux conseillers municipaux. Bruno Lupi pour la CGT a rappelé la place des Papeteries Etienne dans l’économie locale. Les représentants syndicaux ont expliqué que la seule lutte qui valait était celle pour le maintien des emplois industriels. La production de carton reste viable, quoi qu’en dise le groupe International Paper, propriétaire américain du site à Trinquetaille.