nuit zero accident pm discotheque le cristal securite routiere Une soirée sans blessé, sans mort, et même sans tôles froissées, dans la nuit du 7 au 8 novembre. Monique Tibaron, conseillère municipale déléguée à la sécurité routière, l’association les Nez rouges et des bénévoles de l’école d’infirmières, de l’école de police, des pompiers et des militaires, se sont retrouvés devant la discothèque d’Arles, le Krystal (à Moulès), afin que les clients du samedi soir prennent la mesure du risque pris quand on a trop bu et que l’on est fatigué au bout de la nuit. Action choc pour frapper les esprits, explique l’élue. Les jeunes qui sortent en boîte sont les premières victimes de la route, parce que le danger de la conduite en état d’ivresse n’est pas suffisamment perçu. L’élue arlésienne martèle son message mois après mois, année après année. « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas». Dans la nuit de samedi à dimanche, tous les clients du Krystal sont rentrés chez eux sains et saufs. « On sent le début d’une prise de conscience », commente Monique Tibaron.