Décédé le 2 février 2010, à 76 ans, le médecin arlésien exerçait dans le quartier de Mouleyres ainsi qu’à l’hôpital. C’est là qu’il était devenu le médecin de Jeanne Calment, doyenne du monde décédée à 123 ans. En dehors de son métier, il était connu dans le milieu des aficionados, amateur de bridge et de grande musique et passionné de la vie. Certains disaient en le voyant aux arènes qu’il avait des airs d’Ernest Hemingway.

Ami de Pierre Pouly qu’il avait en quelque sorte « ressuscité », voir à « Lien utile » il a passé sa vie à soigner ses contemporains.

Ses obsèques ont eu lieu hier à l’église Saint-Césaire en présence du maire d’Arles Hervé Schiavetti, de Martial Roche, premier adjoint et de nombreux élus.