Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Arles Info

Chauffe-eau solaire, une aide de la ville

capteur solaire eau chaude fournierLa municipalité a décidé d’octroyer une prime forfaitaire de 350 euros aux familles qui décideraient de s’équiper avec un chauffe-eau solaire d’ici le 31 décembre 2010. La mesure a été adoptée en conseil municipal du 3 février.
Cette prime s’ajoute à la subvention décidée par la Région Paca (chèque énergies renouvelables de 300 €) et au crédit d’impôt accordé par l’Etat. Si on calcule que pour une famille de quatre personnes, l’installation d’un chauffe-eau représente un investissement de 6 000 euros environ, les primes et le crédit d’impôt allègent la note de moitié, estime une responsable de l’Espace Info-Énergie à Arles.
C’est d’ailleurs dans cet Espace Info-Énergie que l’on peut se renseigner pour bénéficier de ces aides. Les propriétaires doivent faire une déclaration de travaux en bonne et due forme et faire effectuer les travaux par une entreprise agréée Qualisol.

La Ville, engagée dans une démarche de développement durable et de préservation de nos ressources naturelles a adopté un ensemble d’actions Agenda 21.
Elle veut aujourd’hui promouvoir ce mode de chauffage sans rejet de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Autre argument, si l’équipement reste coûteux, l’eau chaude ainsi produite est gratuite.

Espace Info Energie, 6, rue Jean-Bouin, tel. : 04 90 96 43 86

Solaire thermique et photovoltaïque Il ne faut pas confondre ces deux technologies utilisant le soleil. Le chauffe-eau solaire individuel produit de l’eau chaude à partir de panneaux solaires. La Ville en a installé au Tennis parc arlésien et au stade Fournier. Les panneaux photovoltaïques, eux, produisent de l’électricité, généralement achetée par EDF à un tarif attractif afin d’inciter à cet investissement. L’Etat aide aussi ceux qui choisissent cette deuxième solution solaire