aAvertissement chaleur [...]

Alerte Jaune

Mise à jour : mardi 25 juin à 18:33

Le Département des Bouches-du-Rhône a été placé en vigilance jaune canicule ce mardi 25 juin 2019.

Voici quelques conseils afin d'éviter le coup de chaud et la déshydratation:
- donner et prendre des nouvelles de vos proches
- ne pas sortir aux heures les plus chaudes de la journée (11h-16h) et éviter les efforts physiques
- Boire régulièrement de l'eau (penser aux personnes vulnérables: bébés, enfants, personnes âgées, personnes sans domicile fixe)
- fermer les volets le jour, mouiller son corps et assurer une légère ventilation
- manger en quantité suffisante et ne pas boire d'alcool

Sur la commune, des lieux climatisés peuvent vous accueillir:
- CCAS Foyer Barailler, 1 rue Watton Chabert, à Griffeuille - 10h à 18h
- CCAS Foyer Morizot, square Morizot / boulevard des Lices, en Centre ville - 10h à 18h
- CCAS Foyer Belmondo, 1 rue de Verviers, Trebon - 10h à 18h
- CCAS Foyer Billot, 1 rue de Cascina, Barriol - 10h à 18h
- EHPAD Les Iris, place de la bascule, Raphèle - 10h à 18h
- Mas Clairanne, 2 rue Marius Allard, Trébon - 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h
- Centre social Christian Chèze, Barriol - 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h
- Centre socio culturel les tuiles bleues, 15 rue du chateau d'eau à Mas Thibert, de 10h à 18h
- Maison de retraire "les Opalines", 54 route de coste basse, Pont de Crau, de 9h à 18h

Protégez vous des dangers liés aux fortes chaleurs en suivant les recommandations suivantes: http://www.ville-arles.fr/environnement/risques-majeurs/risque-meteorologique/la-canicule.php

b Arles info risques

Toute l'information préventive sur les risques majeurs à Arles : consultez le dossier.

Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Arles Info

La disparition de Cyprien Pilliol

tous (presque) les maires d'arles Cyprien Pilliol, maire honoraire d’Arles, est décédé aujourd’hui. Engagé dans la Résistance durant la seconde Guerre Mondiale, militant communiste, il fut le premier Maire d’Arles après la Libération, de 1945 à 1947.
Sous la municipalité de Jacques Perrot il sera adjoint à l’enseignement dès 1971. Il a consacré au total vingt-sept ans de sa vie à la mairie d’Arles. Personnalité arlésienne engagée dans la vie politique et citoyenne, il a été également à l’origine, en 1997, de la création de l’Association pour un musée de la Résistance et de la déportation en Pays d’Arles.
Cyprien Pilliol avait 95 ans. Un hommage lui sera rendu le mercredi 16 juin à
10 h 30 au cimetière des neuf collines. (en cas d’intempérie cet hommage se déroulera dans la salle des pas perdus de l’hôtel de ville)

A lire ci-dessous le communiqué de presse d’Hervé Schiavetti, maire d’Arles, Vice-président du Conseil général des Bouches-du-Rhône

 »C’est avec une grande émotion que j’ai appris cet après-midi le décès d’un acteur de l’Histoire d’Arles : Cyprien Pilliol. Cyprien Pilliol fut en effet le premier Maire d’Arles à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Né à Arles le 26 janvier 1915, il entame une carrière d’instituteur à Pont de Crau en 1938. Le 1er décembre 1939, M. Pilliol est mobilisé et envoyé en juillet 1940 en Bretagne qui est alors envahie. Il parvient à s’évader et rentre à Arles où en 1942 il est nommé instituteur à Trinquetaille.
Cyprien Pilliol entre en résistance en 1943. Il adhère au Parti Communiste Français dans la clandestinité, qu’il ne quittera plus. Une fois Arles libérée, fin août 1944, il entre au Conseil municipal en tant qu’adjoint délégué à l’instruction publique.
En mai 1945, alors que la France est à peine libérée, M. Pilliol est élu Maire d’Arles. Les deux années de son mandat sont marquées par une mission de première importance : ravitailler la Ville, et lancer l’effort de reconstruction. Par la suite, Cyprien Pilliol siège au sein du Conseil municipal entre 1947 et 1959, puis de 1971 à 1983. Il a par ailleurs présidé le comité arlésien de l’Association nationale des Anciens combattants de la Résistance et a participé à la direction du comité arlésien de l’Union française des Combattants. Cyprien Pilliol était en outre Maire honoraire de la Ville d’Arles. Il faisait partie de ces personnes qui représentent des repères dans l’Histoire d’une Ville. Il a mené de nombreux combats, politiques bien sûr, mais aussi dans sa carrière d’instituteur, au service des enfants. Au nom de tous les Arlésiens, je le remercie pour l’immense tâche qu’il a accomplie tout au long de sa vie, au service de la Liberté et de l’Egalité. Je tiens, ainsi que l’ensemble des élus du Conseil municipal d’Arles, a présenter mes condoléances à sa famille, à ses amis et à ses proches. »
Hervé Schiavetti
Maire d’Arles
Vice-président du Conseil général des Bouches du Rhône

Mots-clés