Les festivités d’avant Noël ont démarré dans le quartier de la Roquette. Samedi le spectacle avait lieu sur la place Genive. Petits et grands sont au rendez-vous de ce calendrier vivant. Vivant puisque depuis six ans maintenant, ce sont de vraies gens, postés à de vraies fenêtres qui jouent l’attente insoutenable de la nuit de Noël, durant tout le mois, soir après soir, comme cela se fait en Provence depuis la nuit des temps.

Certains voisins se mettent à plusieurs pour animer leur coin de rue en musique, théâtre, chant… L’an dernier entre 100 et 150 personnes ont participé chaque soir à ces festivités.
Le comité d’intérêt du quartier est l’inventeur de cette animation de rue.

Voici où se rendre chaque soir à 19 heures à partir du 6 décembre

  • le 6 au 29, rue Genive
  • le 7 dans la rue Théophile-Rives
  • le 8 au 31, rue Croix-Rouge
  • le 9 au 7, rue Genive
  • le 10 au 11, rue Sénebier
  • le 11 sur la place Paul-Doumer
  • le 12 au 9, rue Taquin
  • le 13 au 97, rue Genive
  • le 14 au 99, rue Genive
  • le 15 au 11, rue Taquin
  • le 16 au 12, rue Laurent-Bonnemant
  • le 18 au 3, rue de l’Observatoire
  • le 19 au 8, rue Jean-Granaud
  • le 20 au 71, impasse Genive
  • le 21 au 28, rue Croix-Rouge
  • le 22 dans l’impasse Théophile-Rives
  • le 23 au 8, rue des Vinatiers

Les 17 et 24 décembre sont réservés aux spectacles d’ouverture et de clôture des Drôles de Noëls.