Le 3 février, à l’aire de la Louisiane, sur la rive droite du Grand Rhône, le Syndicat mixte d’aménagement des digues du Rhône et de la Mer (Symadrem) a présenté un an de travail réalisé afin de renforcer les digues.
Le sous-préfet, Pierre Castoldi, Hervé Schiavetti, maire d’Arles, Michel Vauzelle, président de la Région Paca, et de nombreux autres élus étaient présents sur la digue entre le Sambuc et Salin-de-Giraud

Le Symadrem n’est pas seulement l’opérateur public qui érige les digues de protection d’Arles et de la Camargue. Il a aussi la mission d’entretenir et de renforcer les ouvrages existants pour certains depuis 150 ans. Pour ce faire il faut les rendre accessibles aux engins de chantier pour autoriser des interventions rapides en cas de crue. Le chantier qui vient de s’achever porte sur 4,8 millions d’euros.
Les entreprises mandatées par le Symadrem ont rendu circulables plus de 70 km de digues sur le petit et le grand Rhône, supprimé quelque 40 ouvrages traversant les digues (anciens systèmes hydrauliques aujourd’hui hors service constituant des points de faiblesse des ouvrages) et bouché près de 50 trous de blaireaux (leurs terriers fragilisent aussi les digues). Sur les deux bras du Rhône, le Symadrem gère ainsi 210 km de digues fluviales. L’amélioration de la protection du territoire contre les crues continue.