Le chantier de la plaine de sport se poursuit actuellement avec la pose du gazon synthétique. Des bandes de 4 mètres de large sont posées sur une couche drainante, et collées entre elles. Du sable et des billes de cahoutchouc lestent ce tapis et lui apportent une souplesse très proche de celle d’un terrain naturel.

Deux terrains sont en cours d’achèvement et devraient être livrés très prochainement. Si le terrain en synthétique sera utilisé, dans la foulée par l’ACA, celui en gazon naturel sera laissé au repos jusqu’en septembre pour favoriser l’enracinement.
Après cette première réalisation, la deuxième tranche des travaux qui concerne deux autres terrains (un en gazon et un autre en synthétique) va débuter. Rappelons que ce projet lancé par la Ville en décembre dernier prévoit la réalisation aux abords du complexe Louis-Brun, de quatre terrains homologués par la fédération française de football, pour un montant évalué à 3,2 millions d’euros.