Le garçon de 11 ans blessé à l’école élémentaire Benoît-Frank dans le quartier de Trinquetaille à Arles se trouvait toujours dans un état stationnaire jeudi en fin d’après-midi.

Seules les autorités judiciaires sont habilitées à transmettre des informations sur les circonstances exactes qui font l’objet d’une enquête confiée au commissariat de police d’Arles.

Le ministre de l’Éducation nationale Luc Chatel s’est rendu sur place jeudi en fin d’après-midi, accueilli dans l’école par le maire d’Arles Hervé Schiavetti. Jeannette Bougrab, secrétaire d’État à la Jeunesse et à la Vie associative, et Michel Vauzelle, président du Conseil régional Paca et député d’Arles, tous deux présents pour le Printemps civique de la Jeunesse, se sont également rendus à l’école.

« J’assure les parents et les grands-parents de ma solidarité et de celle de tous les Arlésiens. Je voudrais témoigner aussi mon soutien à toute l’équipe de l’école. Dans ces moments douloureux, il est important d’être entourés. C’est pourquoi je remercie de tout cœur les personnalités qui sont venues à nos côtés aujourd’hui », a déclaré Hervé Schiavetti.

Une cellule d’aide psychologique a été mise en place par l’Éducation nationale pour soutenir les enfants, l’équipe pédagogique et le personnel de l’école ainsi que les parents d’élèves qui le souhaiteraient.

L’école élémentaire Benoît Frank est ouverte ce vendredi.

Drame de l'Žcole Beno”t-Franck
Ci-dessus, la visite du ministre de l’éducation Luc Chatel jeudi soir à l’école Benoît-Frank de Trinquetaille à Arles.