L’édition numérique du Figaro du 25 octobre 2011, consacre un article à une campagne de fouilles qui s’est achevée le 19 octobre dans le Rhône, sur les rives droite et gauche. Pas très loin de la zone où le chaland romain, qui vient d’être remonté, était immergé.
Une équipe du département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm) et de l’association Archéologie sous-marine (2ASM), dirigée par l’archéologue Luc Long, vient en effet de localiser, à 12 mètres de fond, un réseau de canalisations d’eau potable. Ces plongeurs spécialisés ont notamment trouvé la façon dont les tuyaux étaient soudés entre eux. Désormais, les prélèvements de plomb et de calcaire trouvés sur ces tuyaux de 30 cm de diamètre vont être analysés afin d’essayer de comprendre, notamment, d’où était acheminée l’eau : des Alpilles ou de l’aqueduc romain de Bellegarde, dans le Gard. De prochaines recherches, à partir des archives de la ville, auront pour but de retracer le cheminement de l’eau à travers la ville.