L’hôpital d’Arles vient de signer une convention avec le centre communal d’action sociale (CCAS), le centre local d’information et de coordination en gérontologie (CLIC) et l’association d’Aide aux aidants (A3) pour ouvrir sur le secteur Arles-Camargue une nouvelle permanence de prise en charge des problèmes que rencontrent les familles des malades.

La vie au quotidien avec un proche malade n’est pas facile, d’autant plus quand il est atteint d’une maladie de type Alzheimer ou maladies associées.

La famille est souvent démunie quant aux solutions à trouver pour traverser ces épreuves. Et c’est très souvent sur une seule personne que repose tout le poids de la prise en charge du malade. Un rôle qui exige des moments de répit, un apport d’informations, du soutien… La disponibilité qui est demandée à cette personne est si importante qu’il lui faut faire intervenir une ou plusieurs aides extérieures.
Ces aides existent, elles ne sont pas toujours immédiatement visibles.Et toute cette réflexion doit être menée au cas par cas. C’est sur tous ces obstacles, que l’association A3 peut intervenir. Anne-Marie Méric est la responsable de la permanence pour Arles.

Pour une prise de contact un seul numéro : le 07 77 28 85 65
ou un mail : a3arlescamargue@hotmail.fr
Sur le site internet : www.association-a3.com des témoignages, les calendriers des permanences et des actions en cours.

A3 existe depuis 2006. L’association a commencé son activité sur Marseille et Martigues. Après 2 ans d’évaluation positive de son travail, le territoire d’action a pu être élargi.
Ce dispositif est financé par l’Agence régionale de santé (ARS) dans le cadre du plan Alzheimer de 2009.