kayEn quinze tableaux et trois sculptures, Christophe Kay, « explorateur depuis 1469 » nous embarque dans un univers onirique, créé à partir des milliers de photos que l’artiste prend au fil de ses voyages. C’est ludique, fantastique, barré et marrant… bref tout le monde, même les enfants, se laisse prendre au jeu, et suit le périple de cet étonnant voyageur.
1200 visiteurs se sont déjà laissés séduire par l’exposition présentée salle Henri Comte. Dépêchez-vous d’embarquer, dimanche 27 mai sera le dernier jour.