C’est sa fille Agathe qui a fait d’elle en quelques mots le portrait tranché de cette ardente avocate, ce 18 juillet, lors de ses obsèques célébrées dans la primatiale Saint-Trophime. Fille de Roger Chaix et Claude Fassin, deux noms de vieilles familles arlésiennes, l’avocate aux colères redoutables était connue pour son acharnement à défendre deux causes qui lui tenaient particulièrement à coeur : celle des femmes et des femmes battues en particulier et celle des enfants victimes des adultes. Les élus d’Arles, de nombreuses personnalités et familles arlésiennes étaient aux côtés de ses proches le 18 juillet.