Ce dimanche de Pâques la course camarguaise s’est invitée pour la première fois au programme de la feria.Les taureaux et les hommes en blanc ont donné le meilleur d’eux-même et ont su conquérir le public venu nombreux ce matin dans l’amphithéâtre arlésien.
Une initiative qui offre une belle promotion à cette discipline.

Le festival d’abrivado sur le boulevard des Lices a connu également un grand succès.

Le 1er avril, pour le dernier jour de la feria, des démonstrations de dressage et de voltige seront organisées aux arènes portatives, place de la Croisière, ainsi que la finale des recortadores. Enfin, à 17 heures, dernière corrida aux arènes avec six taureaux de Victorino Martin pour Fernando Robleno et Javier Castano. Programme détaillé sur le site de la ville.