Orange et la Ville d’Arles ont annoncé, le 5 juin 2013, le déploiement de la fibre optique sur la commune. L’accès au très haut débit va devenir une réalité.

D’ici cinq ans, l’intégralité des foyers arlésiens sera éligible au très haut débit. Orange a effet choisi Arles pour déployer la fibre optique. Dans un an, le Trébon, Monplaisir, les Alyscamps et Mouleyres seront les premiers quartiers qui pourront bénéficier d’une connexion Internet de 200 mégabits/seconde, soit le meilleur débit qui soit. Fini donc les pages Internet qui moulinent ou le fichier qui nécessite des heures de téléchargement.
« Les foyers possèdent en moyenne six écrans entre les téléphones, les écrans plats, les ordinateurs ou les tablettes numériques. Grâce à la fibre optique ils n’auront pas de baisse de débit tout en profitant des nouveaux usages d’Internet comme la 3D. Les fichiers images, vidéos ou sons seront téléchargés à une vitesse considérable. C’est un projet très ambitieux, d’autant qu’Arles est la plus grande commune de France » explique Patrick Figuères, directeur Orange Sud-Est. Orange finance cette opération à 100%, mais les Arlésiens, une fois reliés à la fibre optique, pourront choisir l’opérateur qui leur fournira l’accès. La fibre optique suivra le chemin tracé par le cuivre, il n’y aura donc pas besoin de gros travaux. « C’est un vrai défi. Cette nouvelle étape, avec l’arrivée de la fibre optique, les Arlésiens pourront profiter des usages d’Internet dans des conditions encore inégalées » estime Hervé Schiavetti, maire d’Arles.
Orange mène cette opération dans d’autres communes, avec l’ambition d’apporter la fibre optiques dans 220 agglomérations d’ici 2015, pour une enveloppe d’investissements de 2 milliards d’euros.


Un technicien d’Orange explique comment réaliser la soudure sur une fibre afin de la relier au boitier installé chez les particuliers.