Direction de la communication et des relations publiques Tél. 04 90 49 37 92

Arles Info

Aurélie Filippetti, la ministre de la culture, découvre le Parc des Ateliers

Aurélie Filippetti, ministre de la culture, découvre la tour pensée par l'architecte Frank Gerhy

Aurélie Filippetti, ministre de la culture, découvre la tour pensée par l’architecte Frank Gerhy. photo ville d’Arles, Patrick Mercier

 

La ministre de la culture, Aurélie Filippetti, a découvert samedi 6 juillet la maquette du futur Parc des Ateliers, porté par la Fondation Luma, dans la Maison du Projet située juste à l’entrée des Ateliers SNCF.
Malgré une visite des expositions des Rencontres d’Arles au pas de charge, la Ministre a pris le temps, en compagnie du maire d’Arles Hervé Schiavetti, de découvrir ce que sera le futur Parc des ateliers. Maja Hoffmann, présidente de la fondation a détaillé le contenu de ce dessein qui va redimensionner l’aura culturelle d’Arles, appuyée par les explications du directeur du projet Eric Perez.

Dans cette friche industrielle qui porte une partie de l’histoire ouvrière d’Arles, l’avenir se dessine avec un grand A comme Art Contemporain. 6 hectares d’anciens ateliers SNCF vont avoir le droit à une seconde vie. Avec comme fleuron, une tour lumineuse et somptueuse de 56 mètres de haut (aussi haute que la tour de Pise), conçue par l’architecte américain Frank Gehry, celui-là même qui a conçu le musée Guggenheim à Bilbao. Habillée d’aluminium, cette tour à multiples facettes qui abritera expositions, ateliers d’artistes… sera la pierre angulaire d’un nouveau quartier en plein cœur d’Arles.

La maquette avec autour le maire d'Arles, Maja Hoffmann, Aurélie Filippetti et Eric Perez

Autour de la maquette, le maire d’Arles, le directeur de projet Eric Perez, Aurélie Filippetti et Maja Hoffmann.
photo ville d’Arles, Patrick Mercier

La grande maquette resitue tous les lieux des ateliers avec en soc la majestueuse tour donnant une idée de cette nouvelle mouture du projet de la fondation Luma. Une salle dans la maison du projet est consacrée à un film sur Frank Gehry réalisé par Sydney Pollack qui tourne en boucle. Plus loin, quatre ordinateurs sont à la disposition du public et proposent d’une part de découvrir les différentes moutures de la tour imaginée par l’architecte, et d’autres part le projet de Bas Smets, architecte paysagiste. Bas Smets s’appuie sur une fine lecture de l’existant (la topographie, la présence d’eau, de végétation ou de minéraux) pour imaginer le futur environnement végétal des ateliers.
La Maison du Projet est ouverte à tous à l’entrée des ateliers SNCF. Le cadre est convivial avec la possibilité de se restaurer avec des recettes imaginées par le chef étoilé de la Chassagnette Armand Arnal.