Arelate, camp romain

Au camp romain, les légionnaires de la Legio VI Ferrata font démonstration de leur art de se battre.

A Arles, Le festival Arelate bat son plein. La Legio VI Ferrata a installé son camp dans le jardin de la Verrerie à Trinquetaille (photo), le théâtre et les sports olympiques sont à l’honneur au théâtre antique, des artisans font démonstration de leurs talents, dans certains restaurants, on peut déguster les plats favoris des contemporains de Jules César…

C’est la force de ce festival, monté par deux associations, Arelate et Peplum, de fédérer de nombreuses associations, des partenaires privés et institutionnels pour faire revivre Arles au 1er siècle avant JC, dans le plus grand respect de la réalité historique.

Arelate, démonstration de taille de pierre

Delphine Lacapelle, tailleur de pierre, initie les enfants à la pratique, lors d’un atelier installé devant les arènes.

Aujourd’hui, 28 août 2013, on pourra assister à des combats de gladiateurs, participer à des ateliers (masque de théâtre, taille de pierre, tablette de cire…), découvrir le théâtre antique lors d’une visite théâtralisée, dîner romain à la Taberna Romana (dans le théâtre antique).

Sans oublier, ce soir, la suite du festival Peplum. Au théâtre antique, c’est la Nuit du Peplum, avec, à 21h, la projection de deux classiques du genre : Hercule contre Moloch et Hercule et la reine de Lydie.

 

Le programme complet est disponible au bureau du festival, place de la République.

 

photos Romain Boutillier, ville d’Arles