2805-9

Photo : Philippe Praliaud

L’Hôtel Jules César ne se cache plus. Soumis à de très importants travaux de rénovation depuis octobre dernier, l’institution arlésienne se présente sous un nouveau jour. Ainsi, la façade et la terrasse ne sont plus abritées derrière une haie de cyprès mais ouvertes sur le boulevard des Lices. L’ensemble de la décoration a été entièrement conçue par Christian Lacroix et la restauration confiée à l’architecte Olivier Sabran. Les travaux ont été menés avec un impératif, le respect scrupuleux du bâtiment. Celui-ci est un ancien couvent édifié en 1634, situé dans un secteur sauvegardé. Il a été transformé ensuite en hôpital, puis en hôtel dès 1928.

A l’intérieur, l’Arlésien Christian Lacroix a souhaité que « le passé et le présent coulent dans les veines du Jules ». S’il a choisi des couleurs vives pour délimiter les différents espaces, les références à l’histoire des lieux sont multiples : une ambiance « Camargue » avec couleurs naturelles règnera sur un étage, d’autres chambres évoqueront la Provence du XVIIIème siècle représentée par Jacques Réattu, et le bar sera placé sous le signe de la tauromachie. Le restaurant, le bar et la majorité des 52 chambres sont ouvertes, les quelques chambres à finir et le spa seront ouverts dans les semaines qui viennent.

45 personnes en tout travaillent au sein de l’établissement.

Le Jules César entend ainsi retrouver sa place à Arles : accueillir des touristes, notamment étrangers, séduits par le « cachet »  du bâtiment et l’atmosphère qui s’en dégage, continuer à recevoir certains matadors, lors des Ferias et s’ouvrir aux Arlésiens.

Pour cela, il est prévu d’organiser régulièrement des soirées à thème, dont la première aura lieu le 10 juin*.

 

*Soirée théâtre, avec représentation d’A petit feu et dîner gastronomique conçu par les chefs du restaurant, Pascal Renaud et Joseph Kriz.

Sur réservation, tél. : 04 90 52 52 52.