presentation livre resistance arles db

« Je crois en cet ouvrage. Je veux qu’on en parle comme d’un modèle de diffusion de la connaissance sur la Résistance, au niveau national et international ». C’est avec ces mots qu’Aude Gros de Beler, directrice d’édition chez Actes Sud, a défendu « Résister en pays d’Arles, 1944-2014, 70e anniversaire de la Libération », devant le public et aux côtés de ses auteurs, mardi 24 juin.

Ce livre écrit par un collectif d’historiens réunis sous la houlette de l’Association pour un Musée de la Résistance et de la Déportation en pays d’Arles, est un des derniers nés du département histoire des éditions Actes Sud.
Sur la tribune officielle  installée dans la cour de l’ancien collège Frédéric-Mistral, qui abrite le siège de l’association, Georges Carlevan, le président, et son équipe ont exprimé leur satisfaction de voir enfin abouti ce projet de longue haleine. Ils ont expliqué l’urgence et la nécessité d’une telle parution. Elle est non seulement un témoignage historique qui entretient le souvenir de celles et ceux « qui ont combattu jusqu’au bout pour libérer la ville d’Arles de l’occupant nazi », mais sert aussi de relais de transmission aux générations suivantes. Au premier rang des personnes présentes, se trouvait Etienne Girard, grand Résistant, qui intervient dans le cadre de programmes pédagogiques destinés aux collégiens et lycéens.

Le manuscrit de « Résister en pays d’Arles » a retenu l’attention des éditions Actes Sud parmi quinze autres à peu près similaires sur le thème du 70e anniversaire de la Libération. Le maire d’Arles, Hervé Schiavetti, a rendu hommage à ce travail. Il a mis en avant le partenariat entre les différents acteurs et a souligné  l’étendue des connaissances sur l’histoire d’Arles. En effet, beaucoup de publications font référence en raison aussi du talent de leurs auteurs.

Neuf historiens spécialistes de la seconde guerre mondiale, ont apporté leur contribution à la rédaction des textes sur la Résistance arlésienne. Il s’agit de Éliane Mézy, Marie-José Bouche, Marion Jeux, Eric Castellani, Jean-Claude Duclos, Jean-Marie Guillon, Nicolas Koukas, Robert Mencherini et Georges Carlevan. Avec eux s’ajoute une nouvelle pierre à l’édifice pour la réalisation d’un Centre de la Résistance et de la Déportation en pays d’Arles que l’association a mis en œuvre en 1996.

Ce livre de 160 pages contient 120 illustrations. Il est disponible depuis le 18 juin 2014 dans les librairies des Bouches-du-Rhône. Sa sortie nationale est prévue le 20 août 2014. Prix : 32 euros

photo Daniel Bounias – ville d’Arles