Inauguration rond-point Colette Laffineur

La plaque au nom de Colette Laffineur est dévoilée. photo P. Mercier, ville d’Arles.

L’une était Arlésienne, l’autre pas. Mais toutes deux se sont engagées dans la Résistance contre l’occupant allemand pendant la seconde guerre mondiale, et ont été déportées au camp de Ravensbrück. Le souvenir de Colette Laffineur et Germaine Tillion a été honoré hier, par la Ville d’Arles, à l’occasion de la Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la Déportation, de la commémoration du 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination.

20150426172952-5dd9f3b8-cu_s9999x728

Hommage à Germaine Tillion. photo P. Mercier, ville d’Arles

Deux ronds-points ont été inaugurés au nom de chacune de ces grandes dames au cours de cérémonies particulièrement émouvantes, tant leur courage, leur engagement sans merci au mépris de leur propre vie est toujours un exemple.