Nuit de la Roquette édition 2014. photo D. Bounias.

Nuit de la Roquette édition 2014. photo D. Bounias.

C’est parti pour l’une des nuits les plus longues de l’année. Ce 9 juillet, Les Rencontres organisent pour la première fois leur Nuit de l’année sur le site des anciennes papeteries Étienne, à Trinquetaille. Et le même soir que la Nuit de la Roquette, pour une déambulation d’une rive à l’autre du Rhône.

Côté Roquette, la soirée sera lancée dès 18h avec une bataille d’eau géante. Ensuite, amateurs et professionnels ont concocté toute une série de surprises autour de l’image, dont 44 points de projection de films et de photos disséminés dans les ruelles. La déambulation permettra aussi de partir à la chasse au trésor…

Côté Rencontres, on change tout, ou presque. Le Festival s’installe autour des hangars et dès 18h, utilisera leurs murs comme une immense cimaise : dès 18 h, l’opération Byopaper permettra à une sélection de photographes d’afficher en direct leurs créations.

pique nique des Rencontres à Trinquetaille

Le 26 juin, un pique-nique avait été organisé sur le site des Papeteries Etienne où se déroulera le 9 juillet la Nuit de l’Année. photo Saïd Fahim, ville d’Arles

Autour de plusieurs foodtrucks, on pourra manger un morceau sur place avant le début des projections. Cette année, on verra les coups de cœur du festival pour des artistes et des photographes, ainsi que les propositions de différentes institutions (festival, musée, magazine, le quotidien « Libération… »). Concerts et dj’s sont également au programme.

Renseignements sur www.rencontres-arles.com

 

A noter : Envia, le réseau de transport de la communauté d’agglomération Arles-Crau-Camargue-Montagnette, met en place une navette gratuite pour se rendre sur le site de la Nuit de l’année. Elle circulera de 18h à 3h et un départ est prévu toutes les 20 mn depuis le boulevard Clémenceau jusqu’au Quai de la Gabelle.