figurines salin

Ces silhouettes, réalisées en acier dans l’atelier de Mijo, à partir de Saliniers photographiés par Carle Naudot*,  nous aiderons à remonter l’histoire du village. Elles jalonneront en effet un cheminement patrimonial à travers Salin et matérialiseront des haltes importantes dans la construction et la vie de Salin et de ses habitants.

Ce cheminement patrimonial sera inauguré le 4 octobre prochain à 11 heures 30, devant la mairie annexe, lors de la fête des Parcs régionaux.

Ce musée en plein air va témoigner de l’aventure humaine et économique qui a mené des hommes et des femmes venus de différents pays à s’installer sur cette terre du bout du monde, pour travailler à la récolte du sel ou dans l’usine Solvay.

Le chemin est l’un des éléments du grand projet « Près de nous, gérons notre environnement ». Avec le soutien du Parc naturel régional de Camargue et de la Fondation de France, les habitants de Salin se sont réunis et organisés en groupes pour monter des actions visant à redynamiser et à faire connaître leur village.

Après l’inauguration, sera lancée la fête du Parc de Camargue, dont le programme complet est à découvrir sur le site du Parc.

* Carle Naudot (1880 – 1948) : Ce photo-ethnographe, soucieux de témoigner de la vie de cette terre de Camargue, a travaillé au bureau d’études de Solvay. Il fut aussi conseiller municipal, adjoint spécial de Salin et créa le club taurin en 1901. Il a laissé des témoignages très précis sur le village, notamment un fonds de 1900 photos légué en 1983 au Musée de la Camargue.