Jean-Marc Bailly, Marie-Christine Lemoine de l’EVA, Hervé Sciavetti, maire d’Arles et Claudie Durand, adjointe au maire déléguée à la culture, Pascal Stutzmann, chef de chœur et directeur artistique de l’EVA et Pierre Néri de l’EVA ont présenté le concert-spectacle du 30e anniversaire de l’association. Photo D. Bounias / Ville d’Arles

« Où est la frontière entre la pratique amateur et le travail professionnel ? » a demandé Claudie Durand, adjointe au Maire déléguée à la culture en ouvrant la conférence de presse consacrée au trentième anniversaire de l’Ensemble vocal d’Arles.
L’EVA s’est en effet lancé dans la présentation d’un concert-spectacle autour du Requiem allemand de Brahms, avec 100 choristes et l’orchestre Contrepoint de Montpellier. Et la participation de la comédienne Marie-Christine Barrault et du danseur performer Gilles Jacinto.
« C’est un événement exceptionnel à organiser » renchérissait Marie-Christine Lemoine, présidente de l’EVA « et nous remercions la Mairie pour l’aide efficace qu’elle nous apportée. »
Pascal Stutzmann, chef de chœur et directeur artistique de l’EVA a précisé que le Requiem allemand est l’une des rares œuvres du répertoire classique qui donne une large place aux chœurs. « Cette interprétation réclame à chacun une endurance physique. Les choristes vont chanter pendant une heure avec peu de pauses. Nous y travaillons depuis un an et demi. Ainsi chaque choriste devient à son rythme un musicien accompli. »
Concert samedi 10 octobre au Palais des Congrès d’Arles à 20h.
Ouverture des portes à 19h et buvette au profit de l’association Rêves qui s’attache à réaliser les rêves des enfants malades.