Festival du jeu 2016 à la salle des fêtes de la maison de la vie associative.

La salle des fêtes transformée en salle de jeu, grâce à l’association Martingale. photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles

Festival du jeu 2016 à la salle des fêtes de la maison de la vie associative.

La « détanque » se joue avec des des « caboules », gros dés en bois que l’on lance autour d’une cochonnet. Il l’est l’invention d’un Grenoblois, venu tester les réactions du public au Festival du jeu arlésien. photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles.

Pour la première fois, le Festival du Jeu organisé par l’association Martingale s’est déroulé à la Maison de la vie associative. Les amateurs de jeux de société avaient rendez-vous dans la salle des fêtes, les tous-petits dans la maison de la vie associative et les jeux de plein air se déroulaient sur les esplanades devant et en contrebas du bâtiment. C’est d’ailleurs là, qu’un inventeur de jeu était venu de Grenoble pour tester la « détanque ».
Rémi, amateur de pétanque et de jeux de dé, a conçu ce jeu de stratégie et de plein air, qui mixe les deux activités. L’intérêt ? on peut y jouer sur tous les terrains, gazon comme terre battue, et on fait travailler ses petites cellules grises.
Le rendez-vous, désormais bien connu des Arlésiens de tous âges, a une fois encore tenu ses promesses : réunir toutes les générations et faire partager des moments intenses.