De nos frères blessésLa maison d’édition arlésienne vient de se voir décerner, hier 9 mai, son deuxième prix Goncourt de l’année. Il s’agit du Concourt du Premier Roman, qui récompense De nos frères blessés, de Joseph Andras. L’histoire est d’autant plus belle que le roman ne figurait pas dans la liste des quatre finalistes, et qu’il bénéficie ainsi d’un coup de projecteur appréciable puisqu’il ne doit sortir que demain, le 11 mai.

Ce prix ponctue une année particulièrement riche pour Actes Sud. Il a été décerné un an jour pour jour après le Goncourt du premier roman attribué, le 9 mai 2015, à Kamel Daoud pour Meursault, contre-enquête et quelques mois après le Goncourt 2016 attribué à Mathias Enard pour Boussole. En 2015, un auteur édité par Actes Sud avait également été sacré Prix Nobel de Littérature :  il s’agissait de Svetlana Alexievitch.