projection de Releve, cinémas actes sud

Alban Teurlai et Thierry Demaizière, les auteurs du documentaire « Relève – Histoire d’une création » lors de la présentation du film aux cinémas Actes Sud. photo R. Boutillier/ville d’Arles.

Le chorégraphe Benjamin Millepied, qui a inauguré au début de l’été une collaboration de trois ans avec la fondation LUMA, intéresse les Arlésiens. Alors que les représentations de sa compagnie ont été données à guichet fermé les 22, 23 et 24 septembre à l’Atelier de la Mécanique, la projection  du film « Relève – histoire d’une création » a fait également salle comble le vendredi 23 au cinéma Actes Sud. Les réalisateurs, Thierry Demaizière et Alban Teurlai, étaient présents et ont expliqué dans quelles conditions ils ont suivi Benjamin Millepied alors qu’il était directeur de la danse à l’Opéra de Paris, entre novembre 2015 et juillet 2016. Alors qu’ils filmaient le processus de création d’un ballet, le film souligne combien la volonté de Millepied de faire évoluer la danse classique, élargir son public et travailler avec d’autres artistes, s’est heurté aux lourdeurs de la maison Opéra. A Arles, le chorégraphe, formé aux Etats-Unis, pourrait bien avoir trouvé une scène à la mesure de ses ambitions.