Prise de commandement du chef d'escadron Gaël Sallio à la gendarmerie d'Arles

Le chef d’escadron Gaël Sallio, 36 ans, est papa de deux enfants. photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles.

Le chef d’escadron Gaël Sallio a été officiellement intronisé à la tête de la compagnie de gendarmerie d’Arles le 29 septembre 2016. La cérémonie s’est déroulée en présence du sous-préfet Michel Chpilevsky, de plusieurs élus dont le maire d’Arles, Hervé Schiavetti, des représentants des forces de l’ordre, dont le commissaire de police Stéphane Douce. Le colonel Ferrand, à la tête du groupement des Bouches-du-Rhône, après avoir tracé la carrière de Gaël Sallio, a rappelé les caractéristiques de cette compagnie : « la plus grande par sa superficie en métropole, avec une faible densité, une façade maritime importante et la présence du Rhône, qui présente enfin un attrait touristique et revendique une identité culturelle forte. » La compagnie d’Arles s’étend sur un territoire allant de Châteaurenard au nord, à Port Saint-Louis du Rhône et Les Saintes-Maries de la Mer au sud, et jusqu’à Saint-Martin de Crau. Elle compte 200 gendarmes, 9 brigades, deux unités d’intervention et une brigade de recherche.

Gaël Sallio, originaire de La Roche-sur-Yon en Vendée, a réussi le concours pour être officier de gendarmerie après des études de droit et Sciences-Po Paris, « par goût du service public tout en ayant la volonté d’être sur le terrain« . Il a occupé son premier poste à Strasbourg, comme chef de division au sein d’une section de recherche, puis il a rejoint l’administration centrale à Issy-les-Moulineaux où il officiait à la sous-direction de la police judiciaire. Avant d’être nommé à la tête de la compagnie d’Arles, il était chef du détachement de Fréjus pour la section de recherche de Marseille. A Arles depuis le 1er août dernier, il a déjà mesuré l’engagement quotidien des gendarmes et la grande réactivité du dispositif.  Trois gendarmes ont d’ailleurs été félicités au cours de la cérémonie, l’adjudant Philippe Gros pour avoir démantelé un réseau de trafic de drogue et deux gendarmes volontaires pour s’être interposés au cours d’une agression sur la voie publique.

Prise de commandement du chef d'escadron Gaël Sallio à la gendarmerie d'Arles

Prise de commandement du chef d’escadron Gaël Sallio à la gendarmerie d’Arles. Photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles.

Gaël Sallio a également loué le travail de son prédécesseur, Sébastien Baraldi, qui fait qu’aujourd’hui, il se sent « parfaitement à sa place à ce poste », citant ainsi un extrait de l’ouvrage de Claude Lanzmann, Le lièvre de Patagonie. Il a achevé son discours par une autre citation, du poète René Char, cette fois : « impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A  te regarder, ils s’habitueront« . Une maxime qu’il a l’intention d’illustrer à la tête de la compagnie d’Arles.