Comme ici en 2015, Une Rentrée en images permet à 10 000 élèves environ par an, d’apprendre à comprendre une image. photo D. Bounias, ville d’Arles.

Les Rencontres de la photographie, dont on vient de découvrir le programme de la prochaine édition, s’affichent comme l’un des plus grands festivals au monde, qui attire un nombre croissant de visiteurs, notamment de l’étranger. Mais, tout au long de l’année, c’est aussi un pôle de formation qui produit de plus en plus d’animations en direction de différents publics. Au cours de la conférence de presse du 23 mars dernier, Aurélie de Lanlay, administratrice des Rencontres, a présenté ces activitésen rappelant leur objectif : « apprendre à regarder, à décrypter et comprendre les images ».

  • Les stages. Tout au long de l’année, et pendant le Festival, des sessions d’un week-end ou d’une semaine sont organisés. Pendant l’été, ce sont de grands photographes, pour la plupart déjà exposés, qui animent des sessions de formation, destinés aux amateurs et aux professionnels.
  • Une rentrée en images. Chaque année, en septembre, la Rentrée en images accueille plus de 300 classes du CP au Master et permet aux élèves de visiter des expositions, d’assister à des projections, de participer à des ateliers pratiques, de rencontrer des professionnels, de découvrir le patrimoine arlésien… La 14ème édition de la Rentrée se fait du 6 au 20 septembre.
  • La formation des professionnels de l’éducation. Pour apprendre à regarder les images, les comprendre, Les Rencontres forment chaque année 500 professionnels. Cette année, ce sont des éducateurs de la Protection judiciaire de la jeunesse et des éducateurs de quinze médiathèques de la Métropole Aix-Marseille-Provence qui suivent une formation adaptée à leur demande et leur public.
  • Le jeu Pause-Photo-Prose, qui peut être utilisé dans les écoles, les musées, les bibliothèques…
  • Ateliers jeune public. Pendant le festival, les plus jeunes ont leur activité, deux heures d’atelier tous les jours pour découvrir et expérimenter, pendant que les parents visitent les expositions.
  • Ateliers en partenariat avec le CCAS. En 2016, des bénéficiaires du RSA avaient été invités, par l’intermédiaire du CCAS, à visiter quelques expositions. Cette année, ce sont des ateliers qui seront organisés.

Programme sur www.rencontres-arles.com