La stèle conçue par Jean-Claude Guerri rend hommage aux nomades internés dans le camp de Saliers entre 1942 et 1944. photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles.

Beaucoup de monde s’était rassemblé hier, le 23 mai 2017, devant le mémorial célébrant la mémoire des internés au camp de Saliers entre 1942 et 1944. Des familles des internés notamment et beaucoup d’élus, venus honorer la mémoire de ces centaines de nomades, tsiganes, roms, internés sur décision du régime de Vichy, dans des conditions de précarité absolue. Le mémorial, créé par l’artiste Jean-Claude Guerri, s’élève à l’emplacement du camp aujourd’hui disparu.

Des familles des internés, des représentants de l’Association des fils et filles des internés du camp de Saliers et des élus ont salué la mémoire de ces victimes oubliées du régime nazi. photo O. Quérette/ektadoc/ville d’Arles.

La célébration coïncide avec l’exposition présentée par l’Association pour un centre de la Résistance et de la déportation du pays d’Arles jusqu’au 25 mai, à l’espace Mistral. On y retrouve les fiches anthropométriques et les photos des internés, rassemblées par le photographe Mathieu Pernot.