Lundi 12 juin, les enfants qui ont participé au projet collectif  « Nos héros du Trébon passent les murs » et aux différents ateliers pour l’embellissement du quartier avaient donné rendez-vous à tous les habitants devant leur école Brassens-Camus.

On pourra profiter longtemps du mobilier urbain joliment décoré et les portrait sont accrochés aux cimaises de l’école Brassens-Camus jusqu’au 17 juin. Photos Romain Boutillier / Ville d’Arles

Sur le parvis devant l’école, les bancs, les plots et le tour des arbres sont décorés de couleurs vives. Ce sont les enfants des ateliers périscolaires, mais aussi des usagers du centre social Mas Clairanne et des habitants du quartier qui ont participé à cet atelier imaginé par la plasticienne Julie Conan.

Julie Conan a réalisé la mise en couleurs du mobilier urbain lors de plusieurs ateliers avec les enfants. Photos : Romain Boutillier / Ville d’Arles

 

Sur les grilles sont exposés les portraits des élèves de l’école élémentaire Brassens-Camus qui ont participé aux activités périscolaires, chacun en regard de celui d’un enfant qui a suivi les ateliers de Môm’Arles. David Pinzon est le photographe arlésien à l’origine du projet « Nos Petits Héros, rencontre » où chaque enfant a posé devant le premier portrait déjà développé, pour un résultat en forme de mise en abîme.

 

Sur la base des immeubles des fresques murales réalisées avec Gabriel Pollet, du collectif Kiki Tonnerre, représentent des dés à jouer décorés de lettres. Photos Romain Boutillier / Ville d’Arles

Pendant l’année, les enfants ont également participé à des ateliers d’écriture avec Coralie Jayne -Compagnie le Moineau- sur le thème « Quel héros je voudrais être ? ». Leurs textes ont été édités dans un livret, en regard de leurs portraits. Un exemplaire a été remis à chacun d’entre eux, au cours de cette soirée où ils se sont rencontrés pour la première fois.

Voir le reportage dans la photothèque.

 

 

Ce projet aux formes multiples, pour l’embellissement du mobilier urbain, qui comprend la création d’une fresque murale et la réalisation de portraits photographiques et littéraires a été porté par le service de la Culture de la Ville avec le Centre social Mas Clairanne. Il a été réalisé dans le cadre de la culture prend ses qu(ART)iers, une action inscrite dans la convention arlésienne pour l’éducation artistique et culturelle et le dispositif de la politique de la Ville avec le soutien de l’ACCM, et en partenariat avec la ludothèque Martingale et 13 Habitat.

L’inauguration des créations, les prises de parole des élus et des intervenants ont eu lieu devant le Mas Clairanne où chaque enfant a reçu son livret avec textes et portraits. Photos Romain Boutillier / Ville d’Arles