Naïs Lesbros est la nouvelle Reine d’Arles/ Photo : R. Boutillier / Ville d’Arles

Alors que la nouvelle Reine d’Arles, Naïs Lesbros, entre en fonction officiellement le 2 juillet, pour la Fête du costume, Festiv’Arles déploie toute une série de rendez-vous pour vivre au plus près les traditions ancrées sur les terres du Pays d’Arles, de la Camargue et de la Crau.

Vendredi 30 juin , la Pegoulado, grande retraite aux flambeaux avec les groupes de la tradition part de quatre points de la ville -percée Gambetta, Place Berbérova, Place Voltaire, Tour des Mourgues- pour se retrouver à 21h sur la place de la République et se rendre en grand défilé aux arènes où le public assistera au spectacle (entrée libre).

Photos : R. Boutillier / Ville d’Arles

Samedi 1er juillet, c’est une soirée exceptionnelle de danse, le Ballet Gala, qui lance les festivités de l’été. Au programme de cet événement, un répertoire classique et les créations contemporaines de la compagnie François Mauduit, un ancien élève de Maurice Béjart, à 21h30 au théâtre antique.

Dimanche 2 juillet, pour la Fête du Costume, le rassemblement est prévu à 9h sur la place de la République avant le défilé jusqu’au théâtre antique. À 10h30, présentation des groupes au théâtre antique (entrée gratuite) et intronisation de la 23ème Reine. À 17h, hommage à la Reine, grand spectacle traditionnel aux arènes, danses et Coupo Santo par les choristes d’Arles. Entrée gratuite.

Lundi 3 juillet, rendez-vous à la « plus grande des courses camarguaises », la Cocarde d’Or,  à 17h30 aux arènes.

Jeudi 6 juillet, présentation du costume, à 18h à l’espace Van-Gogh. En partenariat avec les Rencontres de la photographie et Festiv ‘Arles l’association Reneissenco propose une reconstitution de costumes du XVIIIe siècle à nos jours.

www.festivarles.com