La caravane culturelle syrienne sillonne l’Europe et pose une scène et une exposition pour promouvoir les artistes qui ne peuvent plus créer et s’exprimer dans leur pays. Pour sa première venue à Arles, soutenue par une subvention de la Ville, la caravane a été inscrite dans le programme du festival Les Suds. Photos : R. Boutillier / Ville d’Arles

Les notes claires et légères d’une clarinette virtuose, soutenues par des percussions inspirées s’envolent au-dessus de la place Voltaire…

Le lundi 10 juillet, les musiciens de la caravane culturelle syrienne ont fait retentir les premiers accords du festival Les Suds à Arles, qui va se dérouler jusqu’au 16 juillet.

Entre les stages -une quarantaine- les concerts, qui jalonnent toute la journée et jusque tard dans la nuit, Arles vit une folle semaine au rythme de ces sons venus du monde entier. Apéros-découvertes, siestes musicales, salons de musique, repas au jardin se déclinent gratuitement de 10 h à 19h. Puis ce sont les rendez-vous attendus : les Moments précieux, concerts intimes dans la cour de l’Archevêché à 19h30, les Soirées Suds au théâtre antique avec entre autres, M – Mathieu Chedid accompagné de musiciens maliens, Calypso Rose, Silvia Perez Cruz… et enfin, les Nuits des Forges pour danser avec des DJ’s venus du monde entier au Parc des Ateliers.

Le programme complet est en ligne, il reste encore des places pour la plupart des concerts.

Pour voir toutes les photos de la caravane syrienne