Les projections auront lieu du 23 au 26 juillet tous les soirs à 22h, à l’espace Croisière. Photo R.Boutillier / Ville d’Arles

On ne change pas une recette qui fait mouche. L’année dernière, pour la toute première édition, les Rencontres cinématographiques d’Arles avaient attiré 800 spectateurs et quelques grands noms du cinéma français (Michel Hazanavicius, Bérénice Béjo). A partir de ce lundi 23 juillet et jusqu’à jeudi, le festival porté par les cinémas Actes Sud reprend ses quartiers à l’espace Croisère pour quatre avant-premières en plein air, dont trois comédies grand public (Raoul Taburin, Le grand bain, En liberté). Avant chaque projection, prévue à 22h, une table ronde réunira face au public des réalisateurs, acteurs, scénaristes ou membres de l’équipe de tournage.

« De l’écrit à l’image »

Edouard Baer et le réalisateur Pierre Godeau sont attendus ce soir pour parler du film Raoul Taburin, sous l’angle de la thématique de cette édition 2018 : « De l’écrit à l’image ». « Parce que créer une œuvre cinématographique commence par un travail d’écriture, parce que ce travail de l’ombre mérite d’être mis en valeur et parce que notre festival est intimement lié aux éditions Actes Sud, et donc à l’écrit » justifie Maxime Frérot, directeur des cinémas Actes Sud. Partenaires de ces Rencontres cinématographiques. Pour enrichir encore le festival, fort cette année d’une soirée de plus, l’école MoPa et le studio d’animation arlésien « Tu nous za pas vu » proposeront des courts-métrages avant la projection des films.

Benoït Poelvoorde campe Raoul Tambourin, héros d’un ouvrage de Sempé. Photo DR

Lundi 23 juillet : Raoul Taburin

Ce film tiré d’une œuvre de Sempé et tourné en Drôme provençale raconte l’histoire de Raoul Taburin, un réparateur de vélo qui cache un terrible secret : il ne sait pas pédaler. Cette comédie réunissant Benoît Poelvoorde (Raoul Taburin) et Edouard Baer (Hervé Figougne, photographe et ami du héros) ne sortira qu’en 2019. Arles a le privilège de diffuser la seule et unique avant-première du film.

Projection à 22h. Table ronde à 20h30 avec Edouard Baer et Pierre Godeau.

Benoît Poelvoorde, Guillaume Canet, Mathieu Amalric… Sacré casting pour ce Full Monty à la française. Photo DR

Mardi 24 juillet : Le grand bain

Guillaume Canet, Mathieu Amalric, Virginie Efira, Benoït Poelvoorde, Philippe Katerine, Marina Foïs, Leïla Bekhti : Gilles Lelouche a réuni un sacré casting dans l’eau chlorée d’une piscine municipale de province pour ce Full Monty à la française, où une équipe de bras cassés se lance dans la natation synchronisée. Sortie prévue le 24 octobre.

Projection à 22h. Pas de table ronde préalable. Ouverture des portes à 21h30.

Le film « Les filles du soleil » a été salué à Cannes par 17 minutes de standing-ovation. Photo DR

Mercredi 25 juillet : Les filles du soleil

Au Kurdistan, Bahar, commandante du bataillon Les Filles du Soleil, se prépare à libérer sa ville des mains des hommes en noir, avec l’espoir de retrouver son fils. Une journaliste française, Mathilde, vient couvrir l’offensive et témoigner de l’histoire de ces guerrières d’exception. Depuis que leur vie a basculé, toutes se battent pour la même cause : la femme, la vie, la liberté. Le film, signé de la jeune réalisatrice française Eva Husson, a été salué par 17 minutes de standing-ovation au festival de Cannes. Sortie prévu le 21 novembre.

Projection à 22h. Table ronde à 20h30 avec l’équipe du film.

Adèle Haenel joue le rôle d’une inspectrice voulant racheter les erreurs de son mari ripou. Photo DR

Jeudi 26 juillet : En liberté

Une jeune inspectrice de police découvre à la mort de son mari qu’il n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripoux. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine, injustement incarcéré à cause de son mari. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.Avec Adèle Haenel, Audrey Tautou et Vincent Elbaz. Sortie prévue le 31 octobre.

Projection à 22h. Table ronde à 20h30 avec Benoît Graffin, scénariste.

 

– Tarifs : 10€ le film, 32€ le pass 4 films. Infos et réservations au cinéma Le Méjan 04 90 99 53 52