Le démontage de la grue de la tour Luma, jeudi 9 mai 2019. Photo R.Boutillier / Ville d’Arles

Elle dominait la ville depuis décembre 2014 et s’habillait de lumières à chaque Noël. La grue de la tour Luma a été démontée ce jeudi 9 mai 2019 par l’entreprise Vinci. L’opération témoigne de l’imminence de la fin du chantier extérieur de l’ouvrage, qui devrait ouvrir ses portes dans un an. La grue mesurait 75 mètres, dominant la tour d’une vingtaine de mètres. Pendant 4 ans et demi, elle a servi à monter tous les matériaux lourds utiles à la construction de la tour : béton, ferraille, charpentes métalliques, éléments de la rotonde en verre et de la façade en inox…

Photo R.Boutillier / Ville d’Arles

Avant l’opération de démontage, la grue avait été délestée de son moteur, ses éclairages et son ascenseur. Une seconde grue, mobile, est ensuite intervenue pour démonter la structure même de l’engin. D’abord les huit blocs de béton de 3,70 tonnes chacun qui lestaient la flèche, puis les quatre éléments qui constituaient celle-ci. Enfin, ce sont les dix tronçons du pied de la grue, appelé fût, qui ont été démontés un à un. « C’est toujours une opération délicate mais aussi symbolique, car elle marque la fin d’un chantier » observe Franck D’Haveloose, directeur de projet de Vinci Construction France

La grue s’apprête maintenant à rejoindre Paris, où après une longue révision elle servira aux chantiers du Grand Paris, et notamment des Jeux Olympiques.

Toutes les photos du démontage de la grue sont à voir ici.