Au cours du marathon de spectacles et d’animations de la Nuit des Musées, ce samedi 18 mai, le musée Réattu offrira un programme artistique en plusieurs dimensions. Les autres institutions arlésiennes rivalisent d’imagination. Tous les rendez-vous sont gratuits.

Photo Olivier Fagess
  • Au musée Réattu

Le son, c’est bon Le chanteur Arthur H endosse son costume de musicien lors de la présentation du Cauchemar merveilleux, une pièce en live créée et interprétée par la sculptrice de son Léonore Mercier et son frère Maxence. Le spectacle acoustique aux sonorités fantastiques, aux mots colorés et sensuels est un voyage à travers le temps et l’espace à écouter dans un transat les yeux mi-clos. À l’occasion de cette Nuit des Musées, Réattu met en valeur son département d’art sonore qu’il a ouvert en 2007, faisant figure alors de pionnier. Aujourd’hui, il s’agit d’intégrer une chambre d’écoute au sein du bâtiment grâce au partenariat entre le musée Réattu, l’association Phonurgia Nova et le Centre National des Arts Plastiques. Le cauchemar merveilleux sera joué à 20h et 22h30. Le musée parallèle. Le musée Réattu poursuit son projet d’accessibilité aux collections en ouvrant un espace aux personnes mal-voyantes, aveugles et à mobilité réduite. La salle 1 (sur 26), située au rez-de-chaussée du grand prieuré de l’Ordre de Malte, vient d’être aménagée d’une table numérique pour visionner des œuvres en les agrandissant, de supports vidéo et audio, et d’images tactiles qui sont des reproductions de tableaux ou de photographies. L’image en relief du cliché White fence d’Ansel Adams, sera exposée, à côté de l’original. « La collection d’œuvres tactiles est évolutive. Nous envisageons la présentation de L’atelier de couture de Raspal, un de nos trésors », précise le directeur du musée Réattu, Daniel Rouvier. Le coût de l’aménagement a été pris en charge par la Drac* et le mécénat de l’association des Amis du musée Réattu. L’accès au nouveau lieu, nommé Le musée parallèle en hom-mage à l’artiste arlésien Manuel Salvat, est libre. Le musée parallèle sera inauguré le 18 mai à 19h.

*Direction régionale des affaires culturelles.

  • Au musée départemental Arles antique

Dès 19h des nourritures et des agapes, avec Dévorez le Sphinx, un spectacle pour enfants, Croquez le musée, un atelier dessin, et des lectures au Cabaret décadent. Et visite musicale du musée, à minuit avec le concert de La Roda.

  • À la Fondation Vincent van Gogh Arles

Jeunes et adultes sont invités à Dix dialogues pour plumes et pinceaux, un défi d’expression écrite et orale autour des expositions consacrées à Van Gogh et à Niko Pirosmani.

  • Le Museon Arlaten au théâtre antique

Le Museon Arlaten hors les murs présente H&G, à 19h un spectacle de danse adapté du conte de Grimm Hansel et Gretel où deux enfants sont attirés par une maison de pain d’épices. Et De la bannette au pain, à 21h échange entre un artiste et un scientifique autour de cette base de notre alimentation.

  • Le musée de la Camargue s’agrandit

L’extension de 300 m² du musée de la Camargue vaut bien une fête. Elle aura lieu pendant la Nuit des Musées. Ce nouveau lieu, livré à l’occasion des 40 ans du musée, comprend une salle d’exposition temporaire, un espace d’accueil et une librairie-boutique. Le bâtiment en forme de bateau fait de bois, de verre et de métal, flottant au-dessus du sol au moyen de pilotis s’accorde parfaitement avec l’architecture traditionnelle du site. Inauguration de l’extension et de l’exposition Extension – acquisitions : le musée s’agrandit, à 19h

Découvrez tout le programme en ligne ici.